Comment choisir un bon nom de marque ou d’entreprise ?
27/02/2013

Comment choisir un bon nom de marque ou d’entreprise ?

Créer un nom de marque, de société ou de produit est une étape difficile mais pourtant capitale. Ce choix stratégique est devenu aujourd’hui un véritable enjeu marketing : c’est votre nom qui sera le lien entre vous, votre marché et vos prospects. Premier outil marketing, votre nom vous positionnera et sera le socle de la construction de votre identité.

Parallèlement à ce besoin croissant de se créer un nom, nous assistons à une explosion des recherches et des outils en TAL (Traitement Automatique du Language). Aujourd’hui, il devient de plus en plus courant et accessible d’appliquer le TAL aux textes et à la reconnaissance d’entités nommées (retrouver les noms communs, les noms de personnes, de lieu, etc.). Proposer des outils intelligents de création et de validation de noms nouveaux et typiques pour les marques ou les noms de produits, reste un pari osé.

C’est pourtant le pari que Namae Concept relève depuis 2010 en proposant un service en ligne inédit d’automatisation intelligente de la création et de la validation de noms.
En alliant informatique et linguistique, les frontières de la sémantique au service du marketing sont repoussées :
-    identifier les tendances de création des noms déjà créés afin de préparer son brainstorming (par exemple : quelles suites de lettres favoriser en début et fin de nom pour coller à la tendance ou au contraire pour se démarquer ?),
-    optimiser le temps passé à chercher des noms : fini les casse-têtes et l’effet page blanche ! Retrouvez facilement et rapidement des noms à partir de quelques mots-clés, traduisez en un clic, etc.
-    sécuriser les créations en étudiant de quels mots il est proche, dans près de 30 langues, vérifiez s’il est déjà déposé, …

Dans son article « Les 25 plus mauvaises traductions publicitaires », Advertising Times démontre par des exemples concrets que le choix d’un nom peut avoir des conséquences graves pour l’entreprise si celui-ci n’est pas mûrement réfléchi, notamment quand l’entreprise à une visée internationale. Ces erreurs n’épargnent personne, puisque même les plus grandes entreprises automobiles ou agroalimentaires ont fait face à des polémiques…

Voici deux autres exemples illustrés de dérapages plutôt grotesques qui prouvent une fois de plus que l’erreur est à la portée de tous : Grocon, entreprise australienne experte en BTP, la voiture La Puta de Mazda, etc., il existe pléthore de maladresses dans le naming.

Pour éviter toute controverse, utilisez le logiciel de Namae Concept et son expertise pour s’assurer d’avoir un nom pertinent ! 

Retrouvez tous les services de Namae Concept sur son site internet...

 

Bénédicte Laurent,

Namae Concept
 

Mots-clés : naming TAL créations Namae concept tendances Advertising Times marketing

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à tester si vous êtes bien un visiteur humain et pour prévenir le spam.
6 + 1 =
Résolvez cette addition et entrez le résultat. Ex : pour 3+1, entrez 4.